Faculté des sciences juridiques,
politiques et sociales (FSJPS)

Institut
de Criminologie

Préparation au Concours d'Officier de Police

Les officiers de la police nationale appartiennent au corps de commandement et d'encadrement, lequel se substitue aux anciens corps d'inspecteur de police et d'officier de paix.

Les officiers de police qui le constituent secondent ou suppléent les commissaires de police dans l'exercice de leurs fonctions. Ils exercent les attributions qui leur sont conférées par le code de procédure pénale et les textes réglementaires spécifiques à leur service d'emploi. Ils assurent le commandement des fonctionnaires du corps de maîtrise et d'application (gradés et gardiens de la paix). Ils peuvent être chargés d'enquêtes, de missions d'information et de surveillance dans les services actifs de police.

Outre la discipline et la formation, ils peuvent également être chargés de missions ou de commandements particuliers de services de police. Ils ont autorité sur l'ensemble des personnels affectés dans ces services.

Ils sont dotés d'une tenue d'uniforme. Ils exercent leurs missions en tenue ou en civil selon la nature des fonctions assurées.

Le corps comprend trois grades : lieutenant de police, capitaine de police, commandant de police.

POUR INFORMATION :
Arrêté du 27 janvier 2014 fixant les règles d’organisation générale, la nature et le programme des concours pour le recrutement des officiers de la police nationale.

Pour obtenir plus de renseignements sur les carrières proposées par la Police Nationale; adressez-vous à la :

Délégation Régionale au Recrutement et à la  Formation (DRRF) de Lille,
Cité Administrative
rue de Tournai (16ème étage)
59011 LILLE Cédex
Téléphone : 03.20.62.49.59
ou consultez le site du Ministère de l'Intérieur.

  Pour obtenir un dossier d'inscription, adressez-vous au :

Secrétariat Général pour l'Administration de la Police (SGAP) de Lille Bureau du recrutement - Cité Administrative
rue de Tournai (15ème étage)
59012 LILLE Cédex
Téléphone : 03.20.62.47.47.

Admissibilité :

  • Une épreuve de culture générale consistant en une dissertation sur un sujet d’ordre général relatif à l’évolution des idées et des faits politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde depuis 1900 jusqu’à nos jours (durée : quatre heures ; coefficient 4)
  • Une épreuve consistant, à partir d’un dossier documentaire à caractère administratif, en la résolution d’un cas pratique visant à dégager des propositions et solutions argumentées. Le dossier peut comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Il ne peut excéder trente pages (durée : quatre heures ; coefficient 3)
  • Une épreuve consistant en un questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur les connaissances générales des événements qui font l’actualité politique française et internationale, le fonctionnement institutionnel politique français et européen, les règles du comportement citoyen, les missions et l’organisation générale des services de la police nationale et des services du ministère de l’intérieur (durée : une heure ; coefficient 3).
  • Un questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur le droit administratif général et/ou les libertés publiques (durée : une heure ; coefficient 2).
  • Une épreuve portant sur le droit et/ou la procédure pénale (durée : trois heures ; coefficient 2). Les épreuves écrites font l’objet d’une double correction à l’exception des questionnaires à choix multiple.

Pré-admission :

Pour y participer, le candidat doit avoir obtenu, aux épreuves d’admissibilité, un total de points, fixé par le jury, qui ne peut être inférieur à 112.

  • Deux épreuves d’exercices physiques composées d'un parcours d’habileté motrice et d'un test d’endurance cardio-respiratoire. (coefficient 3). Toute note inférieure à 7/20 à l’une ou l’autre des épreuves est éliminatoire.

Admission :

Pour y participer, le candidat doit avoir réussi les épreuves de pré-admission.

  • Des tests psychotechniques écrits, non notés, destinés à évaluer leur profil psychologique et leur capacité à travailler en groupe (durée : trois heures) ;
  • Une épreuve de gestion du stress, sous forme d’un parcours permettant l’évaluation de la gestion du stress du candidat. Cette épreuve consiste à placer le candidat dans une situation imprévue et soudaine et à analyser son comportement. Une grille d'observation renseignée par le psychologue est communiquée au jury en vue de l'épreuve d'entretien. (durée : dix minutes maximum ; coefficient 2) ;
  • Une épreuve de mise en situation individuelle à partir d’un cas pratique tiré au sort pouvant comporter un dossier documentaire professionnel d’une dizaine de pages (durée : trente minutes ; préparation : trente minutes ; coefficient 4) ;
  • Un entretien avec le jury s’appuyant sur des questions d’ordre général à partir d’un thème d’actualité tiré au sort par le candidat permettant d’apprécier les qualités de réflexion et les connaissances du candidat, ainsi que son aptitude et sa motivation à exercer l’emploi postulé (durée : trente-cinq minutes ; préparation : trente-cinq minutes ; coefficient 5). Toute note inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire. Les membres du jury disposent, pour aide à la décision, des résultats des tests psychotechniques passés par le candidat, interprétés par le psychologue et de la grille d’observation de l’épreuve de gestion du stress.
  • Une épreuve orale obligatoire de langue étrangère consistant en une conversation (durée : quinze minutes ; coefficient 3). Les langues admises sont l’allemand, l’anglais, l’espagnol, l’italien. Le candidat indique son choix lors de son inscription au concours. Il ne peut en aucun cas en changer postérieurement à la clôture des inscriptions.

Devenir officier du corps technique et administratif, c'est occuper un poste d'expert de haut niveau dans les domaines administratifs, techniques et logistiques.

Vous êtes appelé à occuper des postes de soutien pour les unités opérationnelles, dans des fonctions vitales pour le bon fonctionnement de l'activité de sécurité publique de la gendarmerie.

Durant votre carrière, vous serez affecté en état-major, dans un organisme central ou en mission extérieure à l'étranger.

CONDITIONS :

Au 1er janvier de l'année du concours :
Être âgé de 26 ans au plus (condition d'âge reculée d'un temps égal à celui effectué au titre du volontariat dans les armées, sans toutefois pouvoir excéder un an ou d'une durée égale au temps effectif de service civique accompli).

Avant la 1ère épreuve du concours :
Être de nationalité française
Être en règle au regard des dispositions du code du service national

À la date d'admission à l'EOGN :
Être titulaire d'une licence de l'enseignement supérieur général ou technologique ou titre reconnu équivalent ou un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II.

NOMBRE DE PLACES :

Il sera précisé prochainement sur www.lagendarmerierecrute.fr.

INSCRIPTIONS :

La date d'ouverture du concours sera signalée sur www.lagendarmerierecrute.fr.

EPREUVES :

Épreuves d'admissibilité
Épreuve de culture générale 4 heures coef. 5
Épreuve de synthèse de dossier 4 heures coef 5

Epreuves d’admission
Épreuve d'aptitude générale : 50 min dont 20 mn de préparation coef. 6 :
- Entretien auprès d'un psychologue (tests écrits et entretien oral)
- Entretien individuel (exposé sur un thème général, suivi d'un dialogue avec le jury)

Épreuve de langue étrangère coef 2
choix de la langue : anglaise, allemande, espagnole ou italienne

Épreuves sportives coef 2
Natation (50m nage libre), course de vitesse (50m), course de demi-fond (3 000m), tractions et abdominaux

FORMATION EN ÉCOLE :

La première année est consacrée à la formation militaire et professionnelle et à la formation générale. Au cours de cette année, les élèves effectuent divers stages d'application en unités.

AFFECTATION EN UNITÉ :

La première affectation en unité est choisie par les élèves :
– en fonction du rang de classement de chacun ;
– parmi les places offertes au choix par la direction générale de la Gendarmerie nationale.

STATUT :

La formation est rémunérée. Les officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale servent sous statut militaire et bénéficient par conséquent de l'affiliation au régime de la sécurité sociale militaire et de la réduction de 75% sur le tarif SNCF.

RÉMUNÉRATION MENSUELLE

(à titre indicatif, net pour un célibataire, sans enfant, enprovince) : En sortie d'école 2155 €.

Organisation des enseignements :

Cours magistraux : 30 h
Travaux dirigés : 70 h

Programme des enseignements :

Droit pénal et procédure pénale (cours 10 h et TD 30 h)
Culture générale (cours 10 h et TD 20 h)
Résolution d’un cas pratique à partir d’un dossier administratif (cours 10 h et TD 20 h)

Il est conseillé de s’inscrire au DU PPC de l’Institut de criminologie en parallèle.

Pré-requis

Domaine des diplômes requis: Aucun
Conditions de diplômes:
Les inscrits doivent être titulaires d'une licence ou d'un diplôme équivalent, condition requise pour passer le concours.

Modalités d'admission/Conditions d'accès

Candidature

  • 1e session : du 11/06 au 08/07/2019 - confirmation le 20/07/2019
  • 2e session : du 02/09 au 07/10/2019 - confirmation le 14/10/2019
  • sur https://ecandidat.univ-lille.fr/